Sport, Santé, Culture et Civisme (2S2C)

Projets en partenariat
Vous êtes ici : Accueil > Culture > Activités >

Sommaire

Autour du Cabinet de curiosités

Quand le Musée de Picardie vient à vous

 « Je crée ! »

 Des images mentales à la forme, vous voilà collectionneur

Ecoutez un inventaire poétique. Laissez-vous inspirer par cette évocation poétique du Cabinet de curiosités du musée : écoutez, réécoutez,…

Inventaire poétique écrit et lu par Laure Bochent, professeure relais au Musée de Picardie.

Inventaire poétique écrit et lu par Laure Bochent, professeure relais au Musée de Picardie.
  • Imaginez, croquez, collez, fabriquez en vue de donner forme aux curiosités de cet inventaire.
  • Complétez votre collection - Porté par le goût du beau, la quête de l’originalité et de la rareté, la soif de connaissance, l’envie d’impressionner, sélectionnez, fabriquez, photographiez cinq objets dignes de figurer dans votre collection.
    N’hésitez pas à créer des objets hybrides en collant, juxtaposant, associant…

 Collectionneur, vous présentez votre collection

Installez à présent votre collection paramétrée dans un format 2D au choix : dans le Salon L’Etude du Musée de Picardie vide, en vous emparant des plans du Salon des architectes Frenak et Julien ou sur la planche, dessin de Nathalie Sénès (agence Avril, Amiens).

Salon L’Etude au Musée de Picardie

Crédits : Photo Musée de Picardie

Plans Frenak et Jullien Architectes
Planche dessinée de Nathalie Sénès (agence Avril, Amiens)

 Activité à découvrir sur le site Amiens métropole/Culture-Patrimoine

Dessine ton cabinet de curiosités !

Racontez votre collection. Enregistrez-vous ! Partagez !

 « Je découvre … »

Vous avez écouté une évocation poétique, la voici dévoilée en images !

Reconnaissez-vous certains objets décrits par Laure Bochent dans son texte « Ceci n’est pas un inventaire » ? N’hésitez pas à le réécouter !

Collier Provenance : Nesles-la-Vallée (Val-d’Oise) VIIe siècle Pâtes de verre colorées Anc. coll. A. Maignan / Inv. : sans 
Planche rituelle Provenance : Chine XIXe siècle Bois peint Inv. Sans ? / Don Bouchet ?
Vase funéraire Culture Lambayeque – Sicán Provenance : Pérou XIe/ XVe siècles Inv. : M.P.1876.1628 Don de Louis-Adolphe Bonnard en 1860
Ramphastos toco Statius Müller, 1776 ?Toucan toco Origine : Amérique du Sud Inv. : M.M.2013.0.235
Euphractus sexcinctus Wagler 1830 Tatou à six bandes Origine : Est de l’Amérique du Sud Inv. : M.M.2013.0.1380 Anc. col. de la société d’histoire naturelle de Levallois-Perret

Photographies ©Irwin Leullier : collier en pâte de verre mérovingien (7e siècle), planche votive chinoise (19e siècle), vase funéraire péruvien (1000 ap. JC), tatou et toucan d’Amérique du Sud.

Activité à découvrir sur le site Amiens métropole/Culture et patrimoine
https://www.amiens.fr/Vivre-a-Amiens/Culture-Patrimoine/Etablissements-culturels...

Texte de Laure Bochent

format PDF - 215.6 ko

 Histoire des cabinets de curiosités, texte écrit par François Seguin, conservateur du Musée de Picardie

Petite histoire des cabinets de curiosités de François Seguin, conservateur en charge des collections médiévales et objets d’art au Musée de Picardie, 2018.

Apparus au XVIe siècle, bien qu’ayant des équivalents ou tout au moins des préfigurations au Moyen Âge, les cabinets de curiosités ont pour vocation de collecter et de présenter les productions de la nature et de l’homme propre à susciter l’émerveillement ou la curiosité scientifique.
Lié au studiolo de la Renaissance italienne, le cabinet de curiosités est un aussi lieu propice au travail et à la solitude de l’érudit. Il répond à un nouveau besoin, celui de s’isoler de la vie officielle, régie par une stricte étiquette, dans un espace chauffé et confortable, intime, dédié au plaisir de la collection. Ces studioli réhabilitent ainsi le plaisir de l’esprit, des yeux, du corps. Tout homme fortuné et cultivé se devait d’en posséder un.

Le cabinet est un lieu réduit mais qui se prête à la constitution d’une image du monde, que ce soit par l’accumulation d’éléments rares et précieux (y compris les séries de portraits d’hommes illustres) ou par la réflexion et la méditation.

A une époque où l’homme cherche à appréhender et comprendre le monde dans sa totalité, ils permettent également de trier, classer et analyser la création. Dans ce monde reconstitué autour de soi, les spécimens sont accumulés et présentés ensemble pour faciliter leur comparaison.

Le cabinet de curiosités rassemble donc des choses « rares, nouvelles ou singulières », selon la définition du Littré.

Elles sont issues pour l’essentiel de la nature. Les naturalia représentent les différents règnes : animal, végétal et minéral. A l’occasion des voyages vers les pays nouveaux, en particulier l’Asie et l’Amérique au XVIe siècle, les marins font découvrir en Europe une faune et une flore inconnue jusque-là et suscitant l’émerveillement des contemporains. Les hommes lettrés et puissants désirent posséder des spécimens de ces nouveautés et les achètent pour orner leurs cabinets de curiosités.

Les productions de l’homme n’en sont pourtant pas exclues : les artificilia valent par leur éloignement géographique ou chronologique ou bien par leur complexité technique à réaliser. Le Wunderkammer (chambre des merveilles) allemand est très souvent particulièrement riche en objets créés ou modifiés par l’homme : noyaux de cerise sculptés, ivoire tourné, coquillages ou œufs d’autruche montés en orfèvrerie…

Le cabinet de curiosités connaît un engouement européen et princes, lettrés, apothicaires ou ecclésiastiques rivalisent d’opiniâtreté pour rassembler la collection la plus riche ou la plus spectaculaire. Ces luxueuses retraites reflètent la personnalité de leur commanditaire ; lieux privés, espaces de jouissance intime, ces cabinets sont néanmoins ouverts à la visite la plupart du temps. Les privilégiés érudits visitent les collections de leurs homologues durant leurs voyages.
Les cabinets de curiosités évoluent pour devenir des cabinets plus spécifiques, dédié à la minéralogie, l’entomologie et dans une large mesure, les muséums du XIXe siècle sont les héritiers de ces cabinets d’amateurs.

Le terme de « cabinet » désigne tout autant la pièce dans laquelle sont rassemblés ces objets que le meuble éventuel qui les renferme. Il faisait l’objet d’une réalisation soignée et réfléchie, où marqueterie, plafond orné, parois en trompe l’œil étaient l’écrin de l’amoncellement d’une collection plus ou moins vaste.
Quant au meuble, il constitue en lui-même un objet de collection : on en retrouve en ébène, incrusté d’écailles ou de pierres dures, parfois peint par des artistes de renom.

 Le Cabinet de curiosités du Musée de Picardie

Le Cabinet de curiosités a pris place le 1er mars dans le Salon de l’Étude, au premier étage du Musée de Picardie.

S’inspirant des cabinets de curiosités des collectionneurs des 17e-18e siècles, ce meuble rassemble de précieux objets, des œuvres singulières et de curieux spécimens, venus de loin dans le temps comme dans l’espace…

Il donne à voir toute la diversité des collections des musées d’Amiens : beaux-arts et archéologie certes, mais aussi objets d’art, ethnographie et même histoire naturelle !

Mais il rappelle aussi les origines du musée… qui a notamment pour ancêtre un cabinet de curiosités ! Le saviez-vous ? Au 18e siècle, les chanoines de l’ordre des Prémontrés avaient constitué un tel cabinet à l’abbaye Saint-Jean (actuel espace Dewailly). A la Révolution, une partie de leur riche collection a été acquise par la Ville d’Amiens, formant le noyau des collections du futur Musée de Picardie !

Salon, L’Etude Cabinet de curiosités - Musée de Picardie - G.Gillmann

A lire aussi, l’historique du Museum d’Histoire naturelle des musées d’Amiens.

 Visite Virtuelle au Musée de Picardie


« Accompagnez-nous dans cette balade virtuelle pour parcourir les différentes salles du musée et admirez les œuvres qui vous attendent patiemment ! » ©Amiens Métropole / Musée de Picardie

 

 Des sites génériques sur les cabinets de curiosité

Enrichissez vos connaissances.

Site allemand, images de cabinets anciens.

MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE

Cabinet de curiosité 3D et 2D
LE TATOU GÉANT GLYPTODON †

 Activités d’appropriation

Dans le cabinet de curiosités du musée sont installées des merveilles venues des quatre coins du monde et invitant au voyage !

Des cartes postales réalisées par Maïlys Liautard, chargée de projet au Musée de Picardie présentent cinq objets des collections du musée : une statuette de temple rural du Sud de la Chine, une petite tortue souvenir de Madagascar, un coquillage appelé nautile provenant de Nouvelle-Calédonie, un flacon venu de Méditerranée orientale et un poisson fossilisé trouvé en Allemagne.
Explorateurs, choisissez la carte postale de votre objet préféré, imaginez sa découverte et racontez-la !

Une fois la carte écrite, vous pouvez la prendre en photo et l’envoyer "virtuellement" à vos proches... mais aussi l’imprimer, la compléter et l’envoyer au Musée de Picardie, servie éducatif du musée, 2 rue Puvis de Chavannes, 80000 Amiens.

Cartes postales téléchargeables sur le site Amiens/Culture et patrimoine

Statuette de temple rural Provenance : Sud de la Chine XIXe siècle Bois peint Inv. : M.P. 2000.3.7
Petite tortue souvenir pour touriste Provenance : Madagascar Bois, calebasse gravée Début XXe siècle Inv. : sans Anc. col. de la société d’histoire naturelle de Levallois-Perret
Nautilus macromphalus (Sowerby, 1849) Origine : Nouvelle-Calédonie Inv. : M.M.2013.0.794 Anc. col. de la société d’histoire naturelle de Levallois-Perret
Flacon à bec tréflé Provenance : Méditerranée orientale IVe – IIIe siècle av. J.-C. Pâte de verre Inv. : M.P. 97.3.247
Leptoppis (Agassiz 1843 sp.) Poisson fossilisé Origine : Bavière Kimmeridgien Inv. : sans Anc. col. de la société d’histoire naturelle de Levallois-Perret

« Petit explorateur, choisis la carte postale de ton objet préféré, imagine sa découverte et raconte ton fabuleux voyage en écrivant à la personne de ton choix ! »

 Découvrez un Petit Cabinet de curiosité mobile où le Musée de Picardie met en valeur quelques œuvres de sa collection Hors les murs

HORS LES MURS

Prolongement d’activité :

A vous ! Mettez en scène votre collection dans un espace de votre choix créé à sa mesure : disposez, organisez, classez, hiérarchisez, catégorisez…

Créer un lieu, un meuble pour installer votre collection.

Faîtes un croquis de votre projet : représentez le plan du meuble, de la pièce où vous souhaiteriez votre collection.

 « Je pense … »

S’exercer autour de la valorisation de la collection et de l’installation.

Une collection a pour visée à être vue, admirée, contemplée et à instruire. Comment valoriser sa collection ? Qu’en dire ? Sous quelle forme ?
Le Cabinet de curiosités du Musée de Picardie permet de donner à voir les collections qui ne peuvent être exposées dans le parcours permanent du Musée de Picardie. Découvrez les cartels dans cette liste écrite par François Seguin, conservateur en charge des collections médiévales et objets d’art au Musée de Picardie.

Cartels Cabinet de curiosités, F.Seguin Conservateur MP

A propos de la création de catalogues du Musée de Picardie, découvrez les propos de Laure Dalon, Directrice des musées d’Amiens.

format MPEG4 - 1.7 Mo

Exemple d’un catalogue de cabinet de curiosité du XVIIe siècle.

Exemple Catalogue P.Borel, 1649

Un catalogue consultable à la bibliothèque centrale Louis Aragon, Amiens, Somme.

Au XVIIIe siècle, les chanoines de l’ordre des Prémontrés avaient constitué un cabinet à l’abbaye Saint-Jean, actuelle espace Dewailly.

Présentation du contenu

Titre : description d’un cabinet et d’un médaillier. Deux volumes. XVIIIe siècle. Français.
Tome I. Bâtiments des Prémontrés, extérieur et intérieurs ; dessins d’histoire naturelle ; tableaux, statues…
Tome II. Chaires, stalles, médailles, herbier, bustes, etc.

Album renfermant un nombre considérable de dessins à l’encre de Chine, exécutés, d’après le Catalogue de 1843, par M. de La Faye, sourd-muet de naissance, qui reconstruisit les bâtiments du couvent des Prémontrés.

On ne trouve plus dans cet album l’explication des planches, due au chanoine Pierre Postel, dont parle le Catalogue de 1843. Acheté en 1833, à la mort de M. Léger, ancien Prémontré
La Faye (De) - Dessins à l’encre de Chine Postel (Père) - Papier - 326 et 323 feuillets – 374 x 240 mm
Amiens - Abbaye de Saint-Jean des Prémontrés

Valorisez votre collection ! Donnez à voir et à comprendre !
Par un cartel scientifique :

Par un cartel imaginaire.

Exploitez les ressources de votre imaginaire personnel, puisez dans vos connaissances pour inventer un cartel fantaisiste.

Pour aller plus loin, utiliser un format permettant de valoriser le catalogue de votre collection ou votre cartel.

Créez votre catalogue illustré

Choisissez la forme, le format. Laissez libre cours à votre imagination. Ou complétez le catalogue au format PDF
Dîtes, qu’avez-vous vu ?

Quelques créations à découvrir  : capsules audio des professeures relais du service éducatif du Musée de Picardie.

Textes de Pascale Zimmer-Guy et Laure Bochent (A8 et A9)
Mises en voix par Laure Bochent et Pascale Zimmer-Guy.

format MPEG4 - 481.6 ko
format MPEG4 - 626.6 ko
format MPEG4 - 2.8 Mo
format MPEG4 - 1.6 Mo
format MPEG4 - 483.2 ko
Antefixe musée de picardie, L.Bochent, 2020


Neptune musée de picardie, L.Bochent, 2020

 
A vous de jouer !

Préparer une capsule, s’initier et comprendre

Utiliser :

Préparer un diaporama animé avec PowerPoint

Comment réaliser une capsule vidéo avec le logiciel Powerpoint ?

Logiciel de traitement sonore

Réaliser un module vidéo avec deux outils, que nombre d’entre vous connaissent et utilisent souvent, à savoir le logiciel de présentation PowerPoint et un moyen de prise de son comme le logiciel Audacity, ou même votre smartphone.

Mise à jour : 5 juin 2020